Pandora Abyss
Bienvenue a vous sur Pandora Abyss!

Sur le forum de Pandora Abyss, vous avez une liberté totale. Vous pouvez décidez de suivre le manga Pandora Hearts en y greffant votre personnage, vivre votre propre aventure en vous mélangent un peu avec les protagonistes du manga ou bien, faire une histoire totalement a part, qui na rien a voir avec le manga. Ce forum vous offre des possibilités de RP fascinantes alors, profitez en.



Forum RPG basé sur l'univers de Pandora Hearts.
 
AccueilAccueil  L'Abyss...L'Abyss...  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Gilbert Nightray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Gilbert Nightray Lun 21 Fév - 18:27


Général:

Nom: Nightray
Prénom: Gilbert
Âge: 24 ans
Groupe: Associés, Membres de Pandora, Famille Nightray
Rang : Petit texte totalement libre. Il sera mit au-dessus de votre avatar. Serviteur à la bravoure inébranlable... sauf en présence d'un chat. (si possible =o)
Surnom: Gil", Raven.

Carnet de Santé:

Groupe sanguin : AB (ce n'est qu'une supposition de ma part)
Allergie(s) :
Problème(s) de santé : Qu'il soit souvent torturé mentalement compte ?
Manie(s) : Il fume et porte toujours son chapeau (si l'on peut appeler cela une manie)


Votre Description:

Description physique:
Me décrire physiquement ? Soit.. ce n'est pas une chose bien intéressante, mais puisque vous insistez. Voyons, si je commençais par mon visage, je ne pense pas avoir une visage à la forme étrange ni disproportionné, je pense qu'il est plutôt normal oui. D'une forme ovale assez fine, bon.. je dois avouer que ce n'est pas la virilité à l'état pur qui se reflète sur ma tête en me voyant, je suis loin de la tête du gars super musclé et intimidant. Bon, passons.. mon nez, ma bouche ainsi que mes yeux sont normaux, rien de bien exceptionnel, mis à part la couleur de mes yeux. Mes yeux ont en effet une couleur qui sort de l'ordinaire, doré, comme le soleil, brillant d'un petit éclat même s'il y a peu de lumière. Ses yeux sont une caractéristique typique à mon physique je pense, cela doit être je famille je suppose, puisque mon frère Vincent en a un. Mes cheveux sont noir, tel le plumage d'un corbeau, c'est assez ironique n'est ce pas ? Encadrant mon visage, ils tombent en cascade assez peu ordonné le long de mon visage. Ils m'arrivent au niveau de la base de mon cou pour les mèches les plus basses, mais la taille de mes mèches varie beaucoup, me donnant davantage un air de mal coiffé. Quelques mèches retombent sur mon visage, cachant en partie mes yeux, arrivant à peu près au niveau de mon nez. Mon regard affiche souvent une expression assez mélancolique, mon visage étant assez peu expressif...

Mon corps n'est certainement pas un corps d'athlète, je ne suis pas musclé, mais pas maigre pour autant. Mon corps doit être assez bien proportionné par rapport à mon visage, mais même si je ne paraît pas imposant de part ma stature, je possède tous de même une certaine force. Assez grand du haut de mon un mètre quatre vingt deux, je paraît d'avantage élancé. Peut-être dois je préciser qu'une grande cicatrice parcours mon torse, souvenir du passé.. mauvais souvenir. Je ne suis pas quelqu'un d'exceptionnel, mon apparence non plus, voilà pourquoi je ne vais pas m'attarder dessus et que je vais passer à mon style vestimentaire.

Mon style de vêtement ne change pas chaque jours qui passe et je ne cherche pas à suivre les mouvements de mode possible. Je reste assez simple, je préfère même rester discret. En globale je m'habille toujours en noir, couleur avec laquelle je me sent à l'aise et qui me correspond bien, après tout je me fais aussi appeler Raven, quoi de mieux qu'un corbeau noir ? Commençons par le bas, une paire de chaussures noires, tout se qu'il y a de plus basique, noir, simple et pouvoir courir avec c'est tout se que je demande. Un pantalon simple, de la même couleur que le reste soit noir, une chemise blanche, oui cela peut paraître étrange mais c'est le style de chemise basique, à quoi bon se compliquer la vie à prêter tant d'attention à son apparence ? Une paire de gants blanc que je porte assez souvent pour ne pas dire constamment et un long manteau noir par dessus qui me descend jusque sous les genoux à peut près. J'ai un chapeau offert par Miss Ada, j'aime ce chapeau, un magnifique chapeau noir corbeau qui se marie parfaitement avec le reste, me donnant peut être davantage un côté mystérieux.

Je pense avoir fait le tour.. je ne vois pas quoi rajouter de plus. Il n'y a aucune raison de s'attarder sur mon apparence. Ce n'est pas une chose primordiale pour moi.. de quoi être présentable et puis c'est tout. Ce n'est pas en passant mon temps derrière un miroir que je pourrais protéger Oz.

Description mentale:
Moralement, pourquoi souhaitez vous me connaître moralement ? Mais bon, alors si je devais commencer par se que j'aime, autant commencer simple. Je n'ai pas vraiment de passions, mais j'aime bien entendu mon maître Oz, même si je pense ne rien vous apprendre de ce côté là, je tiens beaucoup à mes armes et au chapeau offert part Miss Ada. Mais par dessus tout je pense que le plus important dans une vie, c'est les personnes qui comptent pour nous. Que deviendrions nous sans avoir des personnes que l'on aime autours de nous pour nous soutenir, nous montrer que l'on est pas seul ? Pas grand chose je pense. Même si je peux m'attacher à certaines personne, je ne le montre pas obligatoirement, je préfère montrer qu'une façade de moi. Si vous me croisez dans les couloirs et que l'on commençait une conversation, alors vous allez dire que je suis quelqu'un de froid et distant. Que je suis une personne qui évite le contact peut-être mais non, j'ai la mains que le cœur et aider les autres est une de mes raisons de vivres.

Je déteste.. certaines choses et d'autres, je vous paraitrait complètement à l'Ouest si je vous disais que je déteste avant tout les chats.. oui ces petits être à quatre pattes me font terriblement peur depuis toujours, ne me demandez pas pourquoi moi même je ne le sais pas, et pour tout vous dire je ne cherches pas à savoir. Sinon, les Baskervilles et pour être plus général tous ceux qui ont porté ou qui veulent porter atteinte à Oz sont pour moi mes ennemis. Avant j'étais différent, avant je n'aurais jamais levé la main sur qui que se soit, mais j'ai compris que l'on arrive à rien si l'on se contente d'être qu'un spectateur et de ne pas avoir le courage d'agir. Cette chose que je n'avais pas compris m'avais couté mon maître il y a dix ans, cette disparition a été un tournant dans ma vie. A partir du moment où j'ai du tuer pour retrouver mon maître, je suis devenu plus fort, le petit garçon pleurnichard avait disparut.. un homme a pris sa place.

Assez renfermé sur moi même je n'étale pas ma vie, il faut dire que moralement je peux être assez torturé, mon passé vide fait parfois surface dans mon quotidiens, me rappelant que je ne suis rien, que je n'ai pas de passé.. un passé vide de tout. Ce vide m'angoisse, savoir pourrait peut-être me délivrer de cette angoisse et pourtant.. avoir des réponses me fait peur. Je n'ai pas envie d'avoir des réponses, j'essaye d'oublier le passé.. de tout oublier, de ne vivre que dans le présent pour protéger Oz. Alors s'il vous plais.. changeons de sujet.

Hm.. peut-être ai je oublié de mentionner que je peux m'emporter assez facilement pour certaines choses. Exemple tout à fait plausible et encore d'actualité.. Break, les trois quart du temps il me met hors de moi pour un rien, mais je ne peux pas m'empêcher d'exprimer se que je ressent en m'emportant, surtout avec lui. Ah, être un parfait gentleman est quelque chose qui me tient à cœur, vraiment.. mais s'il vous plais arrêtez de vous moquer de moi lorsque je fume et que vous me dites qu'un gentleman ne fume pas. Si je fume, dites vous que c'est en partie à cause de mon stress quotidien. Car il faut dire qu'Oz et même les autres.. dont moi avons le chic pour nous attirer tout le temps des ennuies. Je suis un beau mélange de ressentis et de sentiments.. je dois être un peu perdu et je me forge une apparence que je garde en permanence, seul Oz peut réellement me connaître. Peut-être que je me sentirais mieux lorsque tout ceci sera terminé.. et lorsque mon passé ne me hantera plus.

Biographie:
Qui je suis ? C’est une très bonne question, aussi loin que je m’en souvienne je m’appelle Gilbert, et je ne porte pas de nom. Mon enfance, je n’ai hélas pas grand-chose à vous raconter dessus, si je vous disais que je n’ai aucun souvenirs de cette période, cela m’excuse-t-il pour le manque de cet information ? Je vais dans ce cas commencer par ce dont je me souviens, c’est à la fois plus logique et surtout possible, comment pourrais je vous raconter quelque chose dont je ne me souviens de rien ? Commençons par le début dans ce cas, j’ai ouvert les yeux, non.. Ce n’était pas ma naissance, enfin pas à proprement parlé, c’était peut-être plutôt comme une sorte de renaissance pour moi. Il y avait un superbe soleil, il brillait.. Il brillait tant et il était d’un chaleur douce et réconfortante. Le sol quand à lui était à la fois frais et chaud, de l’herbe me chatouillais le visage me donnant des sensations étranges, des sensations nouvelles ou plutôt que je redécouvrais. Je ne distinguais pas très bien les choses autour de moi, mais il me semblais que j’étais allongé dans l’herbe, l’herbe d’un jardin, cela me semblais assez coloré comme endroit, enfin de mon point de vu, j’avais l’impression de n’avoir vu que du noir pendant un long moment pour ne pas dire depuis toujours. Restant immobile, ne sachant trop si c’était un rêve ou même si j’avais la capacité de bouger, je restais allongé dans cette herbe sous le soleil. Je ne sais pas combien de temps j’étais resté là, et je ne sais pas combien de temps je serais encore resté si des gens ne m’avaient pas trouvé. Des voix se rapprochaient, des hommes, des femmes, des gens que ne pouvais pas voir, ils m’avaient remarqué et j’avais attiré leurs attentions. Et pourtant je ne bougeais toujours pas… Le sol sous moi disparut, laissant place à un vide, sur le coup c’était un peu la panique dans mon esprit lorsque je vis le sol s’éloigner de moi pour finalement me retrouver en suspension au dessus de celui-ci. Mais cette frayeur avait disparut aussi vite qu’elle était venu, lorsque mon visage fut tourner vers le ciel.. Ce ciel si beau si bleu, je vis un homme. Un grand homme aux cheveux dorés, comme le soleil. Je ne savais qui cela pouvait bien être, je ne l’avais jamais vu et pourtant son regard si gentil si réconfortant me calmais, je me sentais moins perdu moins seul maintenant.

On avait traversé un superbe jardin, il me semblait immense, sans fin, puis dans une immense demeure .Je n’avais jamais vu quelque chose de ce genre, toujours porté par cet homme, je laissais mon regard vagabonder dans les différentes pièces que nous traversions. Cet homme devait être riche, c’est ce que je me disais, il devait être quelqu’un d’important pour avoir autant de personne à son service.. Et pourtant il prenait le temps de s’occuper de moi. Alors que je ne savais même pas d’où je sortais, ni même qui j’étais. Alors qu’on me donnait des vêtements propre, soignant les blessures dont j’étais couvert on me posais des questions. Je n’avais pas la réponse de la plupart des ses questions, la seule chose que j’avais pu fournir et que je me rappelais, c’étais mon prénom, mon prénom et rien d’autre. Le reste c’était le noir total dans mon esprit. Voyant que je ne pouvais rien apporter de plus à leur petit interrogatoire, ce même homme m’expliqua où je le trouvais et qui il était. Il s’appelait Oscar Bezarius et il faisait partie d’une grande famille Ducale. Voyant très bien que je n’avais aucunement l’intention de repartir, que je ne savais pas d’où je venais et donc aucun endroit où aller il me proposa de devenir le valet de son neveux et ainsi de vivre ici. J’avais une dette envers lui et donc envers sa famille, mais aussi parce que je n’avais aucun endroit où aller et que je me sentais bien ici, j’acceptais, émettant à peine un son de ma bouche. C’est alors qu’on me conduisit à mon Maître, il était plus loin dans le manoir en train de lire une histoire avec sa jeune soeur. C’était un garçon du même âge que moi à peu près, il était blond, avec de grands yeux émeraudes.. C’était mon Maître… Après que l’on m’ai brièvement présenté, mon Maître qui se nommait Oz m’imposa diverses choses, les règles que je devais suivre en tant que valet. Je répondais d’un petit « oui » timide à chacune de ses exigences, on m’avais dit d’être son valet, je le serai… Oscar fut appelé ailleurs, me laissant seul avec mon Maître. Je ne voulais pas qu’il me laisse, cette personne si réconfortant ne devait pas partir, je ne voulais pas. Lui courant après je me pris les pieds dans un immense tapis, tombant par terre je fis basculer un vase. M’apprêtant à recevoir le choc sur ma tête je fermais les yeux. Le bruit du vase cassé se fit entendre mais je n’avais eu pas le moindre choc, mon Maître s’était précipité au dessus de moi pour faire office de bouclier. Non, je trouvais cela inadmissible, c’était à moi de protéger mon Maître, laissant pour la première fois m’exprimer.

" Vous ne devez pas me protéger ! C'est..c'est mon travail de veiller sur mon Maître ! "

Boum, un coup, mais ce n’était pas le vase mais Oz. Me disant que c’était au Maître de protéger son serviteur et non l’inverse. C’était à ce moment là que j’ai eu pour la première fois une grande admiration pour Oz, j’avais vu en lui quelqu’un sur qui je pouvais compter, quelqu’un de bon, mais surtout quelqu’un que je voulais toujours aider. J’étais son valet et c’était pour moi un grande fierté. Les jours se suivaient et ne se ressemblaient pas vraiment, j’avais tout appris, tout vécu avec mon Maître. Heureux d’être à son service je travaillais sérieusement, le suivant le conseillant, je me sentais de plus en plus proche de lui. J’avais vraiment eu de superbes moments avec lui, mis à part les quelques fois où il prenait un malin plaisir à me torturer avec ma pire des peurs, les chats.. Ce n’était que des moments merveilleux. Tout aurai du rester ainsi, et tout serai resté ainsi s’ils n’étaient pas venu en ce jour. Le jour du quinzième anniversaire de mon jeune Maître…

Cela devait être un grand jour, tout le monde était en train de faire les préparatifs en vu de cette grande cérémonie. Moi comme souvent je couvrais mon jeune Maître afin qu’il puisse retarder le moment de se préparer, tentant cependant de le rappeler à la raison sans grand succès. Suite à une nouvelle fuite de sa gouvernante chargée de le préparer, nous nous sommes retrouvé dans le jardin, fuyant encore et toujours les domestiques de la maison qui étaient désormais presque tous à sa recherche. C’était à ce moment là qu’Oz choisit de m’annoncer une nouvelle qui me bouleversa, il avait fait faire un superbe costume blanc à ma taille et souhaitait que je sois présent à la cérémonie en tant que meilleur ami. Cette amitié était pour moi plus que réciproque mais je ne pouvais accepter, je n’étais qu’un simple valet sans origine et lui descendant d’une grande famille Ducale. J’étais honoré très, mais je refusais. Bien sûr je me sentais coupable, Oz devait certainement être triste de par mon refus mais j’avais peur du regard que les autres porteraient sur lui. Que faire ? C’était un dilemme assez cruel. Mais je n’avais même pas eu le temps de me décider que qu’un personne envelopper d’une grande cape rouge apparut derrière moi. Puis le noir complet… Lorsque j’avais ouvert les yeux j’étais allongés sur le sol, couvert de quelques blessures. Une seule chose attira mon attention cependant, ce n’était pas de savoir ce qui m’était arrivé ni même de l’endroit où je me trouvais, mais plutôt cette scène qui était sous mes yeux. Oz était encerclé par des hommes en capes rouges et ils parlaient de le plonger dans l’Abyss. Je ne comprenais pas, et pour moi ce n’était pas possible cela devait être un cauchemars, mais la douleur était bien là pour me rappeler que c’était réel. Me traînant vers une de ses personnes, je m’agrippais à sa cape, voulant attirer son attention, lui faire entendre raison.

"Pourquoi voulez vous l'enlever ?! Il n’a rien fait de mal ! "

Je n’écoutais pas Oz qui me demandais de reculer, je voulais juste le sauver et le sortir de là. Fixant le visage que je ne pouvais voir ce cette personne. Et là, un éclair me fit voir une révélation, cette personne qui parlait de plonger Oz dans les Abyss n’était personne d’autre que son père. Le père de mon Jeune Maître voulait plonger son propre fils dans cette prison infernal. Je comprenais encore moins, un père était censé aimer son fils et non le condamner. Je regardais cet homme avec un visage d’incompréhension. Oz pendant ce temps voulait me sortir de là, brandissant son épée contre son père. Je ne pouvais pas laisser faire ça, me relevant de façon précipité je me mis entre la lame et le père de mon Maître.

"Ne faites pas ça Jeune Maître ! Cet hommes c’est… "

La lame me tombais dessus, je ne pouvais terminer ma phrase que j’était déjà au sol. Le sang coulait abondamment sur le sol, me laissant tomber dans une flaque de mon propre sang, je ne pouvais plus parler, je ne pouvais plus rien faire. J’étais tombé dans l’inconscience.

Un lit, je me trouvais d’un lit du manoir des Bezarius à mon réveil, on m’avais soigné. Mais Oz n’étais plus là.. Mon Jeune Maître était partit, c’était un grand vide en moi, ma lumière était partit dans les ténèbres et que je pouvais pas la retrouver ni la ramener. Personne ne souvenait de ses hommes en rouge mis à part moi, que pouvais-je dire ? Que pouvais-je faire ? C’était tant de questions que j’avais là, mais pas de réponses. Sortant du manoir sous la pluie je courrais et j’errais sans but précis. Totalement désorienté par la disparition de mon Maître, je voulais le ramener mais je ne savais pas comment, je me sentais une nouvelle fois faible et inutile. Un homme à l’apparence étrange vint me voir, des vêtements assez original avec son unique oeil visible rouge, l’autre caché par des cheveux aux couleur de l’argent. C’était à ce moment là que j’appris l’existence de mon frère, il se nommait Vincent et avait été adopté par la famille Nightray. Cette famille est une des quatre famille Ducales et suite à la demande de Vincent on me proposait une adoption. Ce n’était pas vraiment le moment, et rejoindre la famille Nightray revenais pour moi à trahir mon Maître et sa famille, je refusais. Mais quelques chose me fis changer d’avis. Si j’entrais dans cette famille et que je réussissais à m’emparer de leur Chain Raven, alors je pourrais faire revenir Oz des Abyss. Le choix était pour moi simple, j’avais accepté de rejoindre les Nightray dans cet unique but. J’ai quitté à ce moment là le manoir des Bezarius, portant le nom Nightray, Gilbert Nightray. Mon arrivé là bas n’était pas des plus accueillantes et des plus chaleureuses, mais cela m’importait peu, on me conduisit vers mon frère. Dix années sont passés, j’avais une nouvelle vie, de nouvelles choses à apprendre. Pour finalement entrer à Pandora et m’emparer de Raven après avoir remplis toutes les closes du contrat. Ce fut une réussite, tout simplement. Maintenant je devais passer à l’étape suivante, ramener Oz. Tout était prêt, je m’apprêtais à enfin revoir Oz après dix longues années. Mais il était revenu avant même que je n’ai eu le temps de faire quoique se soit, il est revenu dans la vieille salle de l’Horloge, sans mon intervention il était à nouveaux dans notre monde. Je me précipitais vers lui, il était inconscient blessé mais il semblait aller bien.

J’était soulagé… Scellant les pouvoir de B-Rabbit pour éviter qu’il ne se fasse consumer pas on pouvoir je restais près de lui. Je voulais le protéger, il ne devait plus rien lui arriver, mais.. Comment allait-il réagir en voyant que j’avais changé ? Que le monde avait changé ? Peut importe, je voulais le protéger, plus que tout ne plus le perdre.

Pouvoirs:


Raven est un Chain plutôt mystérieux, cependant il possède un certain pouvoir de téléportation dans le monde réel, mais en plus il permet de se rendre dans les mondes parallèles, nottament l'Abysse. Laissant paraitre généralement une trainée de plume noir, il est rare de voir ce Chain combattre, cependant il ne semble pas incompétant dans ce domaine. (Je suis désolé je me base sur un bref apperçut des scan) Il semble qu'il soit en fait un Chain plutôt doué pour le combat, crachant comme des boules de feu qui embrasent tous. Sinon Raven à la capacité de sceller les pouvoirs des autres Chains, pouvant emprisonner ou libérer le pouvoir de ceux-ci. L'utilisation de Raven demande pas mal d'énergie à son contractant en revanche, se qui l'épuise assez rapidement.

Hors-Jeux

Comment avez-vous découvert ce forum ?: Partenariat
Aimez-vous le design ?: ça va ^^
Votre niveau de RPG: Je ne sais pas. Je ne pense pas être fort.
Autre : Comme je l'ai déjà dit, cette présentation est tiré d'un autre forum, mais cette présentation viens de moi hein ?


Dernière édition par Gilbert Nightray le Lun 21 Fév - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire
Fondateur - Chain spécial
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau: 3
Associé : Aucun
Affinités:

MessageSujet: Re: Gilbert Nightray Lun 21 Fév - 18:33

Fiche validé^^
Bienvenue sur Pandora Abyss et, amuse toi bien avec les membres (fou?!) de chez nous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-abyss.forumactif.org

Gilbert Nightray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Abyss :: Présentations-