Pandora Abyss
Bienvenue a vous sur Pandora Abyss!

Sur le forum de Pandora Abyss, vous avez une liberté totale. Vous pouvez décidez de suivre le manga Pandora Hearts en y greffant votre personnage, vivre votre propre aventure en vous mélangent un peu avec les protagonistes du manga ou bien, faire une histoire totalement a part, qui na rien a voir avec le manga. Ce forum vous offre des possibilités de RP fascinantes alors, profitez en.



Forum RPG basé sur l'univers de Pandora Hearts.
 
AccueilAccueil  L'Abyss...L'Abyss...  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dix heures • PV Xerxes - Enma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dix heures • PV Xerxes - Enma Dim 13 Mar - 15:32

Petite ville proche de Leverru, neuf heures trente-sept. Le soleil, cet astre flamboyant, éclairait de sa lumière presque divine, cette foule qui s’agglutinait autour de petits stands de fortune. Elles sont belles mes salades, elles sont belles mes salades ! Madame, madame, cette robe vous irai à ravir, approchez donc, ne soyez pas timide ! Le grand marché offrait aux habitants et visiteurs du moment, un spectacle de rue des plus divertissants. Du moins, c’est se que pensait cette étrange silhouette qui déambulait au milieu de la population, avançant d’un pas toujours certain, le regard teinté de quelques lueurs curieuses, alors que ses lèvres s’étaient figées en un de ses sourires énigmatiques dont le chapelier avait le secret. « Qu’ils sont amusants, qu’ils sont amusants, nos petits marchands. ♫ » Eux qui cherchaient le pigeon du jour, celui à qui ils pourraient refourguer leurs écœurantes babioles. « Qu’ils sont distrayants, qu’ils sont distrayants, nos petits chalands. ♪ » Eux qui cherchaient l’affaire du siècle avec autant d’hargne que s’il s’agissait du saint Graal. Mais ici, même les salades jouaient d’hypocrisies, en ne montrant que leur plus beau profil. Fourbes laitues, héhé. Le sourire du fou s’agrandit en détaillant l’étalage d’un vendeur de légumes, celui-ci d‘ailleurs, en voyant cela, ne s’osa pas à lui proposer les quelques haricots dont-ils vantaient la fraicheur depuis l’aube… Qui pouvait savoir de quoi était capable cet être à l’inquiétante poupée… Nan, il préféra se figer totalement face à l’expression diabolique que l’étrange adressait à ses salades, avalant difficilement et tentant, comme-ci sa vie en dépendait, de ne pas ciller, et surtout de ne pas se faire remarquer.
Heureusement pour lui, Break avait autre chose à faire que de défier silencieusement les scaroles du marchand, et après avoir laissé Emily échapper quelques paroles grinçantes au sujet d‘asticots, il reprit son chemin sans plus attendre. Il n’en avait pas l’air, mais monsieur était en mission avec sa petite équipe. Certes, il avait plutôt l’air de faire ses courses tout seul là, mais à la base, il était bien venu faire des recherches sur un chain assez particulier avec Raven, Alice et Oz. Sauf qu’après un caprice du lapin, Xerxès avait pu voir ses compagnons s’éloigner de lui… Lentement, très lentement… Il avait presque cru qu’ils n’arriveraient jamais à le semer, c’est pour dire ! Fait exprès ? Allons, se n’était qu’une suite de malencontreux évènements qui l’avaient mené ici, à croquer ses sucettes, loin des hurlements stridents de ses compères. Il était si attristé d’en avoir été séparé qu’il envisageait de se trouver un petit salon de thé très rapidement, histoire de combler le manque que ses… euh… amis avaient creusé en son cœur. Hum. Plutôt profiteroles où tartelettes à la framboises ? Songeant au choix difficile qu’il risquait devoir faire, et dont l’importance était évidement capitale, il ne vit pas l’homme qui arriva en face et qui le heurta de plein fouet. Un instant de flottement alors que le grand baraqué grinçait déjà des dents.


    « Hey, minus ! Tu m’as fait mal, j’espère que tu as de quoi payer ! »
    Un sourire inquiétant éclaira le visage du plus frêle d’apparence, qui s’accompagna du petit rire diablotin d’Emily. Aussitôt, le plus grand sembla hésiter, doutant de la provenance du ricanement.
    « Le bras ? C’est plutôt ton cerveau qui semble sérieusement endommagé ! AH AH AH Emily, ne soit pas aussi mesquine, il doit certainement beaucoup souffrir de son handicape. »
    «  COMMENT ?! Tu te moques de moi l’avorton ?! »
    Un mouvement vif et précis de l’albinos, et sa canne sombre frappa violemment les parties intimes de l’impertinent, celui-ci s’effondra sur le sol, les yeux ronds et les mains posées sur se qui semblait avoir été douloureusement brisé.
    « C’est vrai qu’il a l’air de souffrir beaucoup ! Ô pardon, je suis vraiment maladroit… » Break s’accroupit lentement devant le jeune homme, son regard se teintant de démence alors que son sourire s’élargit sadiquement. «  C’est le bras que je voulais vous broyer. »
    L’homme pâlit d’effroi.
    «  Puisque je vous ai sous la main.. » Il posa son index et son pouce sous l’ovale du visage de son voisin. « Arg, il a bouffé un rat mort ou quoi. T’approches pas trop, j’vais vomir ! Est-ce que vous auriez vu cette chose, par hasard ? »
    «  IIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!! »
    Break n’eut pas le temps de montrer le cliché du chain qu’il recherchait, que déjà l’homme se releva en toute hâte, trébuchant à deux reprises, détalant en renversant quelques personnes au passage.
    «  Blurp, qu’il était laid. Iii ? Il ne m‘a même pas laissé finir. »


Xerxès se releva doucement, les mains dissimulées sous ses manches levées devant son torse, lorsque soudain, le tintement de l’horloge du village lui parvînt. Dix heures, et une étrange impression qui lui fit tourner son unique œil vers un petit passage, entre deux gros bâtiments. L’atmosphère venait de changer subitement, mettant en alerte ses sens et effaçant de son visage le sourire mesquin qu’il avait alors offert à celui qui avait osé lui barrer la route. Un soupire et le chapelier attrapa fermement sa canne, l’utilisant alors dans cette marche qui le conduisait lentement, et d’un pas nonchalant, vers la ruelle.

    « Obligé de faire mon travail moi-même, les larbins ne sont plus se que s’étaient… Où es-tu mon mignonnn ? ♫ » Le bâton aux couleurs du néant alla se poser contre une des parois du mur, frottant les pierres de celui-ci, renversant, sans gènes, les obstacles qui se trouvaient sur sa route. « Peut être ici ! » La canne du chapelier frappa une corde à linge suspendu, les vêtements dégringolant sur le sol. « Où là ! » Il cogna d’un geste théâtrale dans une poubelle qui se renversa sur le sol, un miaulement le stoppant dans son avancé. Il fixa le félin qui s’en échappa, et qui après un regard, fuya à son tour. Break fronça les sourcilles en regardant la bestiole s‘éloigner.


«  Un… Chat ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dix heures • PV Xerxes - Enma Sam 19 Mar - 16:09

Je me trouvais en ce moment même dans les rues d'un ville aux alentours de Leverru. Je préférais largement être dans ses grandes rues qui sont déjà un peu moins peuplées que dans la grande ville. Et pourtant, il y avait déjà trop de monde à mon goût ici. Je préfère le calme, mais il faut bien faire avec, je me fond au milieux de la populace et puis c'est tout, je passe inaperçu telle un ombre qui longe les murs des bâtiments. Pourtant.. il faut dire que sortir un jour de marché n'était peut-être pas la meilleures des idées que j'ai eu, il y avait davantage de monde, entres les vendeurs qui sont installés ici depuis l'aube et qui vantes la qualité de leurs produits, et les acheteurs qui vont d'étalage en étalage sans jamais s'arrêter, c'était à croire qu'ils n'avaient rien d'autre à faire. Pour ma part, je préfère éviter le marcher, c'est trop.. comment dire, convivial à mon goût. Les vendeurs ne peuvent s'empêcher de vouloir commencer une discutions en dehors du prix des produit acheté. C'est pour cela que souvent je me contente d'acheter que le nécessaire, et de repartir comme j'étais venu. A quoi bon commencer à discuter de façon inutile et de perdre du temps ? Ce n'était pas pour cela que j'avais passer un contrat avec mon Chain, ce n'était pas en perdant mon temps que j'allais pouvoir venger ma famille. Oui.. je ne vis que pour ça, que puis je faire d'autre ? Mon cœur n'avait que cette envie de mort pour ces êtres immondes, les Chains. Vous pourriez trouver étrange que je haïsse à ce point les Chains alors que j'ai moi même passer un contrat avec une des ses créatures, mais c'était pour moi la seule façon d'avoir du pouvoir.

Bref, passons ses pensées inutiles, à quoi bon ressasser le passer, cela ne servait à rien, maintenant je dois avancer et ne rien faire d'autre. Je marchais d'un pas qui était lent sans l'être pour autant, en fait je n'avais pas vraiment de destination précise, pour une fois je ne comptais pas me rendre à Pandora comme je le faisait habituellement, je marchais et c'est tout, sans vraiment raison ni but précis, lançant de temps à autre un regard peu chaleureux au peu de marchand qui avaient l'audace de m'aborder pour tenter de me vendre un produit. Je sais.. je ne suis pas aimable et alors ? C'est ainsi que je suis.. depuis pas mal de temps maintenant, et ce n'était pas maintenant que j'allais changer. Mis à part les quelques regard noir, enfin.. noir, c'était un peu un façon de parler, des regards ambre qui dégageaient une mauvaise impression... Bref, je ne prêtait pas attention aux gens qui m'entouraient,et d'ailleurs eux non plus ne me prêtaient pas vraiment d'attention, c'était se que je voulais, me fondre dans la foule.

Mais un léger cri me perça les tympans, non pas qu'il était particulièrement bruyant, mais mes capacités étant déjà accru ce simple bruit plus élevé que ceux entendu jusqu'à maintenant a suffit à attirer un moment mon attention. Qui pouvait bien faire autant de bruit ? Baaah.. peut importe, c'est se que je me suis dit à ce moment là, mais voir une tête que je connaissait bien derrière une personne qui passait en courant. Break, que faisait-il ici ? Il ne devait certainement pas être ici pour rien, ce n'était pas son genre. Break est la seule personne que je respecte vraiment, que j'apprécie peut-être ?Peut-être je n'en sais rien, et puis pour tout vous dire je m'en fiche un peu, ami.. non ami..? Quel différence il y avait ? La seule chose dont j'étais sûr c'est que les Chain sont mes ennemis, au moins je suis fixé sur ce point. M'arrêtant au milieu de l'allée je regardait de loin le chapelier, se qu'il faisait ici pouvait avoir un intérêt, mais par dessus tout s'il y a Break seul en extérieur, c'est qu'il y avait un Chain dans le coin. Et qui dit Chain, dit une créature à éliminer. C'est alors qu'il se dirigea vers une allée plus petite, tout en restant un peu à l'écart je le suivit, que cherchait-il exactement..? Ou plutôt quel était ce Chain qui recherchait..? Je ne pouvais plus rester ainsi à l'écart, de plus ce n'est pas comme s'il n'allait pas me repérer, je n'étais que un peu en arrière par rapport à lui. Faisant quelques pas vers lui, les bras croisés, parlant d'une voix calme neutre, comme à mon habitude.

" Break.. toi ici ? Que fais tu ?"

C'était simple, clair et peut-être un peu froid comme manière d'aborder quelqu'un, mais pourquoi devrais je être polie et montrer des signes de courtoisie à son égard ? Ce n'était pas dans mes habitudes, mais de plus c'était Break que j'avais en face de moi. Inutile de tourner autour du pot avec des inutiles « Salut ! Commet ça va ? ». Non.. totalement inutile... Même ma question était inutile, car je sais par moi même que c'est bel et bien un Chain qu'il cherchait. Je le sais.. je peux le sentir, je peux sentir si une de ses créature inutiles se trouvent dans les environs... M'enfin, il faut tout de même que je saches quelle bêbête je vais expédier dans l'au-delà... Car telle est leur place.
Revenir en haut Aller en bas

Dix heures • PV Xerxes - Enma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Abyss :: RP-