Pandora Abyss
Bienvenue a vous sur Pandora Abyss!

Sur le forum de Pandora Abyss, vous avez une liberté totale. Vous pouvez décidez de suivre le manga Pandora Hearts en y greffant votre personnage, vivre votre propre aventure en vous mélangent un peu avec les protagonistes du manga ou bien, faire une histoire totalement a part, qui na rien a voir avec le manga. Ce forum vous offre des possibilités de RP fascinantes alors, profitez en.



Forum RPG basé sur l'univers de Pandora Hearts.
 
AccueilAccueil  L'Abyss...L'Abyss...  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

The Phantom of the Opera is here, in this World...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The Phantom of the Opera is here, in this World... Dim 27 Mar - 13:44


Général:

Nom: Ai-je réellement besoin d'un nom?
Prénom: Simplement Aither, mes chers: Aither...
Âge: Très bonne question! Je dirais plus de cent ans!
Groupe: Je suis un Chain depuis déjà quelques temps...!
Rang: The Phantom of the Opera is here ; in your dream...
Surnom: Vous allez rire! On me surnomme le Fantôme de l'Opéra! Mais il faut voir mon histoire pour le croire!

Carnet de Santé:

Groupe sanguin: A -, il me semble!
Allergie: Franchement, je n'en sais rien!
Problème de santé: Aucun, vraiment!
Manie: Contredire les autres et chanter... Ben quoi?


Votre Description:

Description physique:


« Miroir, miroir » disait la sorcière dans ce conte…

A vrai dire, mon physique est plutôt banal, quoi que capable d’attirer certains regards. Disons simplement que par rapport au temps où j’étais petit, je n’ai fait que grandir! Quoi que, un détail reste différent par rapport à avant…

Mon principal point commun par rapport « au temps où j’étais petit » , ce sont ces longs cheveux noirs de jais. Ils ont toujours été de cette nuance et le resteront jusqu’à la fin de mon éternelle vie. En fait, on m’a souvent dit qu’ils reflétaient parfaitement une partie de moi… Qui me disait ça déjà? En tout cas, mes cheveux ressemblent à la nuit selon moi: une nuit noire, sans les tendres reflets bleus que pourrait provoquer la lune. En fait, ces fils de nuit sont bien plus simple à coiffer qu’il n’y semblerait: un coup de brosse et c’est bon! Sans compter que je tiens tout de même à rajouter une frange en dégradé pour cacher mon œil droit; ou plutôt une bonne partie de mon visage cachée par un masque dont je vous parlerais après. Mais n’est-ce pas magnifique, qu‘ils soient simples à coiffer? De plus, ils sont devenus étrangement soyeux au fil du temps, mais franchement je n’y fais pas attention. Si j’écris ça, c’est juste pour rajouter des lignes à cette présentation!

Bref, passons! En descendant un peu à partir de ma frange, on peut tomber sur un visage ovale, un ovale parfait qui n’a rien à envier aux autres formes. Sur cet ovale est dessiné un nez assez long, aquilin, juste au dessus d’une bouche plus ou moins grande; mais ce n’est pas pour dire que je parle beaucoup! ; avec des lèvres plutôt fines. Mais remontons un peu plus au dessus! Je suis sûr que mes yeux vous intriguent comme pour tout les autres humains! Car oui, je possèdent des yeux rouges. Tout simplement rouges, comme ce délicat liquide carmin que je me délecte de voir. Car ces magnifiques yeux attirent souvent le regard des autres lorsque je sors et c’est donc pour cela que je cache mes yeux avec mes cheveux noirs. Voilà en partie une des raisons de la longueur de ma chevelure de jais!

Il y a aussi autre chose qui semble vous intriguer, non? Ah, ce masque. Je le porte souvent car, voyez vous, il y a sur ma joue droite; juste sous mon œil; une marque très peu discrète. En effet, elle ne cesse de grandir au fil du temps, à chaque fois que j’use de mes pouvoirs. Voilà pourquoi ce masque blanc, aux mêmes motifs qu’a cette marque avec quelques rajouts, cache en partie mon visage. C’est une des raisons pour laquelle on me surnomme le « Fantôme de l’Opéra » .
Il n’empêche que, tout de même, je ne trouve pas que je ressemble à un fantôme: j’ai un teint loin d’être pâle; un peu bronzé, comme usé par le soleil; un corps bien physique, assez grand, et je suis tout à fait normal. Ou presque. Disons simplement que je ne suis pas un fantôme, pour résumer.

Sinon en général, la majorité des gens qui me croisent me trouve très beau. Je pense que ma taille d’une taille assez imposante; peut-être dans les un mètre quatre-vingt? ; les attirent, tout simplement! Les humains sont comme ça après tout! Mais bon, au moins je suis de corpulence normale par rapport à ma taille: ni trop enveloppé; pour ne pas dire gros; ni trop maigre.

Mais dans mes vagues délires, j’ai oublié de vous décrire mes vêtements! Suis-je bête!
Bref, je suis toujours vêtu d’une chemise noire, peu importe le moment, la saison, et cetera. En fait, c’est comme une coutume. Pour le reste, il m’arrive de mettre un pantalon blanc, une cravate blanche, et des chaussures noires. Ô! Mais je peux mettre bien d’autres vêtements! Après tout, je ne suis pas un fantôme!

Hm? Qui a-t-il encore? Ah oui, c’est vrai, je suis un Chain et j’ai donc forcément une apparence de Chain! Et bien, considérez pour l’instant que ce sujet est tabou! Franchement, je ne tient pas à en parler. A vrai dire, cette apparence m’insupporte et je ne m’en sert jamais. Mais je peux au moins vous dire que je suis bien plus imposant. C’est la moindre des choses!

Description mentale:

« Ton âme est bien belle, mon enfant » , dit le fantôme… Mais là, je coupe!

Non, franchement, je ne suis pas mystique, je ne suis pas un stéréotype des fantômes en clair!
Aucune énigme chez moi; ou presque; puisque je n’aime pas vraiment tout cela. Je préfère de loin faire disparaître des mystères que d’en inventer. En fait, je suis du genre à ne pas poser problème aux autres. Enfin, des problèmes de réflexion! Mais cela ne veux pas dire que je suis simplet. On me reproche même d’être trop intelligent, machiavélique… Et j’en passe! Remarquez, c’est bien vrai dans certains cas. En fait, tout dépend à qui j’ai à faire! Enfin, un peu comme tout le monde! Car bien que je sois un Chain unique je n’ai pas un caractère unique! Quoi que, par rapport à mes « confrères » , je suis plutôt unique…

En effet, contrairement aux autres, je ne suis pas fou, je n’ai pas de double personnalité, en fait je me comporte comme un humain parce que j’ai été éduqué comme tel, avec un énorme sang-froid. De ce fait, en entrant dans les Abysses, je ne suis point devenu fou mes chers amis! Car non, ne le croyez pas, mais à l’heure actuelle, je me comporte tout à fait normalement! Normalement! De toute façon, j’ai toujours été comme ça: peut-être pour prouver que je ne suis pas un fantôme? Voyons, si je l’ai toujours été, c’est parce que c’est ma nature, tout simplement! Qu’est-ce que je raconte, moi? Décidément, on se demande si je ne deviens pas fou!

Mais passons. En fait, comme vous avez dût le remarquer je suis excentrique! En fait, je suis resté un véritable enfant dans ma tête! J’aime bien être comme ça, au moins on se sent mieux! Et puis, je n’ai jamais aimé être trop sérieux! En fait, je n’aime pas m’ennuyer, c’est tout. Il ne faut jamais chercher trop loin dans la vie! Mais je ne sais plus qui me répétait ça mais enfin, c’est pas un drame! Enfin, on peut en conclure que j’adore les jeux d’enfant… Par exemple, jouons au loup! C’est drôle, le loup! Lorsque je décide que je laisserais mon caractère de façade jouer à ce jeu! Car ce que je viens de vous décrire n’est qu’une façade, histoire de ne pas être trop louche… Car en vérité… Je suis loin d’être comme ça, en vrai…

Non, je suis beaucoup plus subtile, plus adulte. Ce que je pense ne correspond pas à ce que je dis. Tandis que la partie démarre, je pense déjà à comment ce jeu va se terminer. Un, deux ou trois morts peut-être? J’essaye toujours de calculer. Voilà ce que je fais, tandis que je rigole. Je ne suis pas la même personne à l’intérieur et à l’extérieur, mais cela ne veux pas dire que je possède un « second moi » . Au contraire. Car comme je l’ai dis: ce n’est qu’une façade. Franchement, ressemblez-vous vraiment à ce que vous êtes à l’intérieur? Non, je ne pense pas. Un gamin n’est pas toujours gamin; un adulte n’est pas toujours adulte…

En fait, vous n’avez qu’à à vous méfier de moi à l’intérieur! Mais à l’extérieur, faîtes comme si de rien n’était: c’est un conseil. D’ailleurs, si vous ne le faîtes pas, je sens que tout cela va mal finir! Alors, commençons à jouer! Le loup? Qui jouera le loup? Vous? A l’extérieur peut-être, mais à l’intérieur vous n’êtes qu’une proie: à l’intérieur je suis le loup…


Biographie:


Mon histoire? Voyons… Un petit extrait de mon enfance, ensuite je vous explique tout depuis le début… De mon nouveau point de vue!

    « J'ai une idée! Trouvons-nous des surnoms! J'en ai trouvé un super pour toi !
    - Des surnoms ? Pourquoi pas !
    Répondit-elle en souriant, Ce serait une bonne idée ! Et dis, dis ! C'est quoi le surnom que tu m'as trouvé ?
    - D'abord, tu me dis mon surnom à moi ! Dit-il en rigolant.
    - Mais-euh ! Bon bah... Aither ?
    - D'accord, ce sera Aither, pour moi! Et pour toi Maxeen !
    - Maxeen ? C'est joli !
    »


Voilà un extrait de mon enfance et surtout la raison de mon « joli petit nom » . Franchement, ne me demandez pas comment je m’appelais avant, je ne m’en souviens plus! Mais passons. Alors pour résumer, à cet époque, on était des gosses avec ma charmante petite Maxeen; ce qui insinue que nous étions complètement insouciants et surtout idiots; et nous n’avions pas conscience que ces noms allaient nous porter… Malheur! Oui c’est ça, malheur… En fait de mon côté, je ne m’en rendait pas compte mais ça s’aggravait. Depuis que j’avais offert le bijou royal que la famille… Royale! Avait offert à notre famille, mon père n’arrivait pas à calmer ses ardeurs. C’est-à-dire qu’il n’arrivait pas à calmer une future guerre qui se préparait. Oups, c’était de ma faute! Franchement, j’étais un peu un idiot d’offrir ce bijou à Maxeen! Mais au moins, ça lui aura fait plaisir! Enfin sur le moment! Ha ha!

Non, mais franchement, j’aurai provoqué un pillage sans m’en rendre compte. En effet, si le bijou était volé ou venait à disparaître… « Bang le Village » ! Mais bon, c’est qu’un détail, de toute façon le pillage aura eu lieu que deux ans plus tard. En attendant, on retourne au petites bêtises d’enfances! Enfin, comme le vol de ce fameux bijou! La la la…! Mon père m’aurait tué si il aurait été là… Mais il est pas là! Ha ha ha! Mais passons, là, j’exagère un peu, et après on va me croire fou…

Bref, on retourne à nos oignons! Ou nos carottes? Oui, les carottes, ça rend aimable… Bref!
Donc un peu plus tard, on s’est mis à trouver un autre jeu: tomber du toit de la grange familiale jusqu’au tas de foin en dessous; attaché à une corde au cas où ça ne se passerait pas bien; comme on est jamais trop sûr. Justement, cette fois là…

    « Trois, deux, un... C'est partit! »


En effet, c’est partit! Gamin, tu veux parler de ma vie ou quoi? Franchement, c’est-ce que je me dis quelques années plus tard en y repensant. Non, mais franchement, c’était un jeu stupide. Complètement! Plus je prend du recule, mieux je m’en rend compte… Enfin, c’était un jeu amusant! Bref, toujours est-il que je me suis emmêlé avec la corde et que je me suis retrouvé dans les pommes, mon cœur ne battant plus. Enfin, j’avoue, j’avais fait exprès et comme j’avais tenu une balle bien fermement juste avant, tout cela a faussé le constat du médecin du village; même si au niveau de la corde ce fut un grand imprévu. Mais bon, c’était marrant! Décidément, ils n’ont pas comprit mon astuce. Pas même ma charmante amie… Imbécile! Rien que pour ça je lui en veux un peu; beaucoup même: mon père lui a fait prendre ma place, en plus! Et pourtant, ils auraient dût le savoir! Du coup, je les déteste… Tout simplement!

Enfin, par la suite, je fus transporter dans ce qui servait d’église. Bon, je n’étais plus dans les pommes depuis un moment et c’est à ce moment là que je m’évanoui une seconde fois: la dernière dans le monde des humains.
« Le monde des humains » ? Ah oui, petite précision, j’étais; à ce moment, rentré dans les Abysses. Comme c’était qu’une légende, je n’y croyais pas vraiment mais voilà! Pour le coup, je me suis retrouvé coincé dans un monde que je ne connaissais pas. En plus, les créatures étaient moches… Beurk! Enfin, je ne peux pas en dire mieux pour moi aujourd’hui. Mais passons, passons! Donc je me suis retrouvé coincé là dedans pendant un bon moment. J’y ai apprit beaucoup de choses et c’est bien le seul avantage que j’ai trouvé à ce monde. J’ai même découvert que ma charmante amie n’était pas totalement humaine!

D’ailleurs, je vais vous dire: ce n’est pas son père qui a tué sa mère: c’est la maîtresse des Abysses qui les as enfermés! Parce que la mère était humaine mais « contractante » ! Et qui était le père? Le Chain avait qui elle avait fait un pacte. Franchement, je veux pas savoir comment ça s’est passé. Mais vraiment pas! En tout cas, j’ai réussis à grandir en ce monde. Et à force du temps je me suis « transformé » en Chain! Génial. Donc voilà en gros comment je me suis retrouvé en une espèce de créature mutante. Oui, j’ai l’air d’un mutant mais bon! Enfin la suite, la suite!

Un jour, un stupide gamin s’est retrouvé dans les Abysses. Comment ça, tout est prévisible après?! Oui, il y a eu un pacte… Oui, on est sortis des Abysses après… Oui, beaucoup de temps s’est écoulé depuis mon emprisonnement… Comment ça, c’est pas unique?! Mais je l’ai défendu, le gamin, dans les Abysses! Du temps qu’il se décide à faire un pacte, moi je devait le protéger! Et oui, sinon je n’avais pas le billet de retour alors bon… Du coup, à force d’user de mes pouvoirs, j’ai eu comme une punition: une marque. Cette dernière grandit à chaque fois que j’utilise mes pouvoirs. C’est étrange. Mais malheureusement, je dois subir les conséquences de mon si grand pouvoir… Enfin voilà, ensuite le gosse se décida à conclure un pacte avec moi, mais lorsqu’il arriva chez lui il creva… Oui, il finit par crever! Et je sais pas pourquoi: trop d’émotion? Normalement, c’est plutôt moi qui devait avoir « le mal du monde » ! Enfin, voilà comment je me suis retrouvé libre…

Ah oui, ensuite, comment je me suis fait surnommé le « Fantôme de l’Opéra »…
Donc comme vous vous en doutez, je me suis réfugié dans un Opéra. Très drôle, à l’époque je ne savais pas encore ce que c’était mais avec le bruit qu’il y a, impossible de ne plus le savoir! Et donc je me promenais comme une ombre, ayant trouvé un masque. Comme personne ne voyait mon visage, que mon corps était presque transparent dans l’ombre… On m’a surnommé le « Fantôme de l’Opéra »… Oui, c’est aussi bête que ça: pendant deux ans on m’a appelé comme ça et ça continu! D’ailleurs, pour m’occuper de ceux qui osait m’attraper, je m’étais équipé d’une épée. Voilà une des causes des mystérieux meurtres de l’Opéra. Mais un jour, je l’ai vu… Cette « charmante amie », que je ne reconnaissait plus. Comment était-elle là? Avait elle « séjourné » dans les Abysses? Toujours est-il que le soir même, je parvins à pénétrer ses rêves pour lui faire passer un petit message, avec un sourire rempli de froideur. Après tout, elle est une inconnue à présent: une inconnu que je déteste mais que j’adore…

    « Je ne suis pas mort. J'ai juste été entraîné dans un autre monde... »


Par la suite, que va-t-il se passer? Moi? J’attends dans l’Opéra la visite d’autre gens. Ou peut-être devrait-je me promener en ville, comme de temps en temps…?


Hors-Jeux

Comment avez-vous découvert ce forum? : Par moi-même.
Aimez-vous le design? : A vrai dire, je ne risque pas de le terminer...
Votre niveau de RPG: Voir Maxeen, mais en pire...
Autre: Nothing~
Revenir en haut Aller en bas

The Phantom of the Opera is here, in this World...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Abyss :: Présentations-