Pandora Abyss
Bienvenue a vous sur Pandora Abyss!

Sur le forum de Pandora Abyss, vous avez une liberté totale. Vous pouvez décidez de suivre le manga Pandora Hearts en y greffant votre personnage, vivre votre propre aventure en vous mélangent un peu avec les protagonistes du manga ou bien, faire une histoire totalement a part, qui na rien a voir avec le manga. Ce forum vous offre des possibilités de RP fascinantes alors, profitez en.



Forum RPG basé sur l'univers de Pandora Hearts.
 
AccueilAccueil  L'Abyss...L'Abyss...  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ces couloirs me tuerons...Venaient à mon aide [PV Ada]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Zack Rainsworth

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau: 0
Associé : Nom de l'associé (Chain pour les humains et humains pour les chains)
Affinités:

MessageSujet: Ces couloirs me tuerons...Venaient à mon aide [PV Ada] Dim 18 Sep - 13:27

Latowidge…Il n’existe pas une plus grande école que celle-ci à des kilomètres à la ronde, cette école est très connue avec une réputation plus qu’honorable. Latowidge offre une éducation seulement au fils et fille des ducs et duchesses des alentours. Ils sont tous des futurs héritiers de famille très riches et puissante. Cette école est aussi très grande, quand on la connait pas, il est facile de si perdre, tous ces recoins et ces couloir, ils ce ressemblent tous, long et lumineux, plein de fenêtre qui offrent une vue sur de magnifiques jardin. Seul quelques élus pouvaient y entré. Cependant, les élus ne venait pas du petit peuple comme moi, haha, non, ils n’étaient pas choisi pour leur intelligence, cela aurait été trop beau… Il était en fonction de leur nom, on y pouvait y trouver, les enfants des plus grandes familles ducales de la région.

Il est sur que cela est plus classe d’avoir des élèves portant le nom Rainsworth ou encore Nightray que de parfais inconnu, une simple réputation à maintenir. Bref je n’étais pas là pour lancer un débat sur cette école, je ne me permettrais pas de souiller sa réputation… Je me rendais tranquillement à cet école, j’en avais plus qu’assez de lire et relire les livres de la famille Rainsworth, je les connaissais tous, aussi intéressant soient-ils, je voulais changer un peut, apprendre de nouvelle chose et pour cela, il n’existait pas de meilleurs endroit que cette école. Je portais le nom Rainsworth, un honneur, avec se privilège, j’avais accès à cette école, bien sur je m’y fessais tout petit, l’on ne peut pas dire que les inconnu y sont les biens venu…
Je marchais tranquillement en direction de cette dernière, les chemins rendu boueux à cause de la pluie qui était ces derniers jours rendait le chemins glissant, je marchais avec prudence, faisant attention aux endroits ou je posais mes pieds. Il manquerait plus que je tombe, imaginez-vous la perte de temps ? Je serrais obliger de rebrousser chemin afin de me changer, non franchement je ne voulais pas. Mes chaussures avaient changé de couleur, elle était passé d’un magnifique noir, ou l’on pouvait voir son reflet à travers, à une couleur marron qui ne donnait pas très envi. Avant de me présenter devant les grilles de Latowidge je devrais les laver…

Les minutes passaient, à chaque pas je me trouvais un peu plus près de mon but, les chemins boueux avaient laissé place à des rues pavées, cela n’été pas très confortable pour marcher, mais au moins mon allure avait accéléré. Les rues était bonder, dire que je devais traverser toute la ville, moi qui n’aimais pas le monde et le brouhaha, j’étais servi, de plus il ne ce passait pas une minutes sans que je croise une calèche. Je n’étais pas spécialement à l’aise, mais je faisais en sorte de ne pas ralentir, je devrais encore rentrée après et la route n’était pas spécialement courte, bien au contraire. Je trouvais une fontaine, je traversais avec prudence la route en évitant avec prudence les calèches, je donnais un rapide coût à mes chaussures, histoire de dire qu’elles étaient propre… J’arrivais enfin à l’école, je passais devant les grilles, leurs grandeurs m’impressionnais toujours, elle incarnée à elle seul toute l’importance et la splendeur de cette école, rien qu’en les voyant on était intimidé, j’en avais des frissons, je ressentais toujours la même chose…
Je traversais un long chemin en gravier blanc, arboré de chaque côté par de magnifique fleur, de multiples couleur, elles égayaient un peut l’esprit rendu sinistre par la mauvais temps, je marchais regardant avec une once de jalousie tout ces étudiant de bonne famille qui avaient l’air si heureux, moi qui n’étais qu’un simple serviteur, ayant passé ma vie à travailler, j’étais un peu jaloux et je ne m’en cachais pas, j’aurais aimer connaitre leur bonheur, apprendre tant de chose… Mais je n’avais pas à me plaindre, sur cette terre, il y avait des gens bien plus malheureux que moi, certain même, n’avaient pas de maison, vivant dans les rues…

J’entrais dans un des nombreux halls que comprenait cette école, ils ce ressemblais tous, j’étais déjà perdu… Cette après-midi commencer plutôt mal, à peine rentrée dans cette école est déjà perdu par cette grandeur. Je ne venais pas souvent et cela ce voyais, je m’engouffrais dans le premier couloir que je trouvais, espérant que celui-ci mène à la bibliothèque. Je n’avais pas beaucoup d’espoir, mais l’espoir fait vivre. Je déambulais dans les couloirs, me faisant le plus petit possible, la pluie avait reprit, les goutte d’eau venaient s’écraser sur les nombreuse vitre, le bruit raisonnait dans tout les couloirs. Les étudiants ce mettaient à courir pour ce mettre à l’abri et moi dans ce couloir sombre, éclairer grâce aux fenêtres je les regardais, tout en donnant de rapide coût d’œil en direction du ciel qui pleurait. Je continuer de déambulais dans les couloirs, j’avais l’impression de ne pas exister, les étudiants passer, il ne me regardait pas, même pas un signe de politesse, pas un « bonjour », alors c’été sa la mentalité des élèves ce cette si renommé école ?

J’étais un peu déçu, venant d’une école dont tous le monde rêvaient un jour d’entrée, oui ils étaient de famille plus que riche, mais cela expliquait-il un tel comportement, n’apprenaient-ils pas la politesse ? J’avais bien du mal à accepter un tel comportement, tous ses gens qui vous voient et ignore. Mais il y avait peut être une autre raison… Sans que je m’en rende conte j’étais peut être devenu invisible, comme les fantômes… Je continuais d’avancer dans les couloirs, m’enfonçant à chaque fois un peu plus dans les profondeurs de cette école, je longeais les fenêtres, le ciel crachait toujours ses larmes. Je m’arrêtais et m’accoudais le long d’une fenêtre.

-Cette école va finir pas me tuer avec tous ces couloirs…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gulf-kingdom.forumgratuit.org/

Ces couloirs me tuerons...Venaient à mon aide [PV Ada]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Abyss :: RP-